Le Guide de la Révolution Pacifique, Président fondateur du Parti de la Vérité pour le Développement- PVD), Cheikh Ahmadou Kara Mbacké présente au Khalif Général des Mourides, Mouhamadou Mountakha Mbacké ses vives félicitations pour ses actions constantes et spontanées face aux défis quotidiens auxquels fait face notre pays.

Situation du pays…

“La situation politique que traverse notre pays, à tout point de vue, nous interpelle tous et nous amène par conséquent à partager quelques unes des recommandations fortes de Cheikh Ahmadou Kara Mbacké”, lit-on dans un communiqué.

Déclaration de Serigne Modou Kara…

Selon Serigne Modou Kara Mbacké, cette déclaration, en cette veille de célébration de l’anniversaire de l’indépendance du Sénégal, coïncide avec un temps d’incertitude. “En effet, on ne le dira jamais assez, I l heure est grave et les effets collatéraux de la covid 19 parmi lesquels l’épineuse problématique de la formation et de l’emploi des jeunes, l’accompagnement des femmes, entre autres, sont pointés du doigt”, poursuit le communiqué.

La crise que traverse le pays…

Pour le Guide religieux, la crise que traverse le pays n’est que le résultat d’un fanatisme politique incarné par des dirigeants manipulés. D’ailleurs, l’esprit sénégalais, jusqu’ici, brouillé par ceux là qui prônent une laïcité aveugle et un développement matériel prônant l’individualisme, doit se départir de ce système.

Enseignements de Khadim Rassoul…

D’après Serigne Modou Kara Mbacké, il n’est plus à démontrer que les enseignements de Khadim Rassoul n’ont rien à envier aux théories d’Adam Smith, de Thomas Malthus ou de John Maynard Keynes. Donc, en sa qualité de Guide de la Révolution Pacifique, prêcheur de la bonne parole, leader attesté du culte du travail et de la formation spirituelle des masses, il a volontiers gratifié aux sénégalais “II Le Réalisme africain””.

Référentiel…

“Ce référentiel, formule des recommandations et est très actuel dans ce contexte. À travers ce bréviaire il préconise : – de mettre en œuvre des stratégies de développement solidaire – de valoriser les savoirs et savoir-faire des sénégalais d’ici et de la diaspora en les faisant contribuer à notre développement, – d’exiger une éthique de gestion des biens publics, – de consolider l’État- Nation – de privilégier le dialogue et la concertation entre acteurs, et pour se faire le Président fondateur du PVD propose un gouvernement de 14 membres avec une forte présence des régulateurs sociaux ( 3 ministres proposés par le Khalif Général des Mourides, 4 par les autres khalifats, 1 par la communauté chrétienne, 1 par la société civile, 1 par le Conseil national de la jeunesse et 4 par le Président de la République)”, rapporte le communiqué.