La communauté mouride est frappée par un deuil. Serigne Cheikh Bousso, fils de Serigne Abdul Mutalib Bousso ibn Serigne Aafiya Bousso n’est plus.

Le défunt était jusque-là le khalif de Serigne Abdul Mutalib Bousso.