En résidence surveillée depuis 2015 en France, Lamine Diack est arrivé au Sénégal. L’ancien président de l’IAAF âgé de 87 ans, a atterri ce lundi soir aux côtés des membres de sa famille à l’Aéroport International Blaise Diagne.

Lamine Diack a été condamné le 20 septembre 2020 à quatre ans de prison, dont deux ferme pour son “implication dans un réseau de corruption destiné à cacher des cas de dopage en Russie”. Il avait bénéficié, le 30 décembre dernier, d’une levée de la mesure d’interdiction de quitter le territoire français dont il faisait l’objet, contre le paiement d’une caution de 500000 euros (soit un peu plus de 327 millions de francs CFA).

Un montant que son club de cœur, le Jaraaf de Dakar s’est mobilisé à payer au sortir d’une assemblée générale extraordinaire tenue le 18 avril dernier pour faciliter le retour au bercail de monsieur Lamine Diack. Un geste que ses proches n’ont pas manqué de magnifier, notamment sa fille aînée qui a exprimé son sentiment au micro de Senego.

“Nous remercions toute la famille Diack…, c’est par la grâce de Dieu qu’on ait pu vivre ce jour là. C’est un jour de joie ! Nous remercions le Jaraaf qui a permis tout cela et l’Etat grâce à qui cela s’est fait. Et également merci à tous ceux qui se sont mobilisés notamment les personnes les plus anonymes… Nous remercions tout le monde…”, s’est exprimée Mame Fatou Diack, la fille aînée de Lamine Diack.