L’horizon ne s’éclaircit pas pour Kilifeu du mouvement Y’en à marre. Arrêté hier mercredi 09 juin 2021 alors qu’il participait à la marche organisée par l’Amicale des Travailleurs de l’électricité de la Senelec composée de prestataires qui réclament des contrats de travail, le rappeur a bénéficié d’un retour de parquet et devra ainsi repasser devant le procureur. Les chefs de prévention de rébellion, d’outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et de trouble à l’ordre public ont été retenus contre lui.

Senegal7